top of page

En formant un couple, nous héritons de 50% des responsabilités dans tout ce qu’il lui arrive.

Il y a donc une énorme différence entre pouvoir et responsabilité. Ce n’est pas parce que les femmes ont le pouvoir en amour que cela signifie qu’elles sont responsables à 100% de ce qui arrive dans leur couple, loin de là.


En formant un couple, nous ne sommes plus les seuls à décider de notre destinée. Nos gestes et nos paroles ont un impact significatif sur notre partenaire comme ses gestes et ses paroles ont un impact sur nous. Pourquoi? Parce que nous l’avons choisi en croyant que notre destinée serait meilleure en sa compagnie. Nous sommes donc avantagés par ses bonnes décisions comme nous écopons de ses mauvaises. L’un ne va pas sans l’autre.


Dans un couple, chaque partenaire possède 50% de responsabilité dans son bonheur ou dans son malheur. Pas 70%, 20% ou 0% tout dépendant de notre humeur du matin, mais 50% chacun et ce n’est pas négociable!


Je crois que vous pouvez facilement imaginer que ce partage égal des responsabilités entre les membres d’un couple ne faisait pas du tout mon affaire, moi qui n’avais jamais aucun tort dans les situations désagréables que je vivais avec mes conjointes…


Mais ce n’était pas parce que je ne voulais pas prendre mon 50% de responsabilités qu’il s’évaporait instantanément dans l’air et n’existait plus. Il était malheureusement toujours là et attendait patiemment d’être pris!


Alors dans toutes les situations désagréables que tous les couples de la planète vivent:


1) soit que nous prenons notre 50% de responsabilités, ce qui nous permet de reconnaitre nos torts et d’agir en fonction de nous améliorer,


2) soit que nous refilons notre 50% de responsabilités à notre partenaire, ce qui nous permet de nous faire croire que nous n’avons rien à améliorer dans notre manière d’agir,


3) ou soit qu’en plus de prendre notre 50% de responsabilités, nous prenons également celui de notre partenaire en nous faisant croire que c’est notre faute si nous n’avons pas réussis à lui faire comprendre ses torts, ce qui lui permet de continuer à se faire croire qu’il n’a rien à améliorer dans sa manière d’agir.


Extrait du livre «La femme a le pouvoir en amour», page 37

2 vues0 commentaire

Comments


Header_Side2.png

EN VENTE ICI

Logo_Indigo.png
Logo_Amazon.png
Logo_BookEdition.png
Logo_Barnes.png
Illust_TousLesExtraits.png
bottom of page