top of page

Notre réaction face à l’adversité est toujours plus forte que l’adversité elle-même.

Si je réussis à bien réagir face à une situation désagréable, c’est que j’en prends la responsabilité. Je reconnais que ce n’est pas un hasard si elle m’arrive à moi et non à quelqu’un d’autre. Je suis conscient que j’ai incontestablement quelque chose à y comprendre et une fois que ce sera fait, cette situation ne se représentera plus jamais dans ma vie, car j’aurai compris pourquoi je devais la vivre.


Mais si au contraire je réagis mal face à une situation désagréable, c’est que je n’arrive pas à déceler la raison pour laquelle je la vis, ce qui m’empêche d’en tirer profit pour m’améliorer. À ce moment, je n’aurai d’autres choix que de me faire croire que je la vis à cause de quelqu’un d’autre, ce qui me donnera le prétexte pour lui en rejeter toute la responsabilité, croyant à tort que c’est la meilleure manière de la régler.


Mais un peu comme une lettre ou un courriel au mauvais destinataire qui nous reviendra toujours, cette situation que nous n’avons pas réglée reviendra à coup sûr nous hanter, peut-être en d’autres lieux ou avec d’autres personnes, mais elle reviendra avec une plus grande intensité pour que nous finissions par avoir assez mal pour comprendre l’urgence d’en prendre la responsabilité.


C’est pour cette raison que nos réactions face aux situations désagréables que nous vivons en couple aura toujours plus d’impact sur l’avenir de notre couple que les situations en elles-mêmes, car ce sont nos réactions qui décideront si nos situations désagréables reviendront ou si elles ne se représenteront jamais. C’est là que nous avons du pouvoir sur notre vie!


Extrait du livre «La femme a le pouvoir en amour», page 40

0 vue0 commentaire

Comments


Header_Side2.png

EN VENTE ICI

Logo_Indigo.png
Logo_Amazon.png
Logo_BookEdition.png
Logo_Barnes.png
Illust_TousLesExtraits.png
bottom of page